Que disent les lois sur la cigarette électronique en avion ?

par au-dela-du-raisonnable
55 vues

La vape affiche de nombreux bénéfices par rapport à la cigarette classique. Cependant, elle ne fait pas encore l’unanimité et les réglementations tendent à être flexibles. Si vous avez pour projet de partir dans un pays étranger et de transporter votre cigarette électronique en avion, il est plutôt légitime de se renseigner sur la faisabilité. Dans cet article, vous trouverez des réponses à vos questionnements sur l’ecig pendant le vol.

Peut-on emporter une cigarette électronique pendant un voyage en avion ?

Il n’y a absolument aucune inquiétude à avoir en ce qui concerne le fait de prendre un vol avec votre vaporisateur. C’est autorisé. Toutefois, le point sur lequel il faudra être prudent, c’est votre destination. En effet, comme vous le savez déjà, tous les pays n’autorisent pas que la cigarette électronique soit utilisée sur leur territoire.

Ces États estiment en effet qu’elle est dangereuse pour la santé et la sécurité. Si jamais, cela était découvert par les services douaniers ou policiers, les sanctions peuvent être :

  • La confiscation de tout le matériel ;
  • Les amendes ;
  • Les peines d’emprisonnement, etc.

Alors, à quoi bon transporter votre e-cigarette dans un avion si cela vous crée des ennuis une fois à destination ? En gros, la véritable question, c’est plutôt : « la vape est-elle autorisée dans le pays où je vais ?”.

Quelles dispositions concernent l’eliquide ?

Peut-on emporter une cigarette électronique pendant un voyage en avion ?

Tout comme la cigarette électronique, le transport du liquide au CBD ou à la nicotine pour vapotage n’est pas interdit en avion. Vous pouvez en emporter jusqu’à 1 litre dans vos bagages en soute. Si vous préférez le garder au près dans vos bagages en main, il faut savoir que la quantité à transporter ne doit pas dépasser les 100 ml.

Peut-on l’utiliser pendant le vol ?

Comme vous devriez vous en douter, fumer une e-cigarette dans un avion en plein vol est strictement interdite. Si le vapotage est autorisé dans votre pays de destination et que vous devez transporter votre cigarette électronique en avion, alors cette dernière doit être éteinte. De même, sachez également qu’il n’est pas autorisé de la mettre en charge pendant le vol. En gros, toute utilisation de l’ecig est prohibée en plein voyage en avion.

Quelques conseils pour bien transporter sa cigarette électronique en avion

Si vous vous êtes assuré que votre pays de destination autorise le vapotage, trouvez ici quelques conseils pour un voyage serein avec vos équipements et accessoires.

Le transport de l’appareil de vaporisation

Pour transporter votre cigarette électronique en avion, vous pouvez le garder dans votre bagage à main. Si vous souhaitez la ranger plutôt en soute, n’y mettez pas les batteries Lithium qui l’accompagnent. En effet, cela est interdit à cause de la pressurisation qui peut entraîner une inflammation. En outre, pensez idéalement à vous procurer un étui de rangement pour plus de praticité.

Les dispositions pour éviter les fuites

Il est indispensable de prendre des mesures pour éviter les fuites du liquide de vapotage. Pour cela, la première chose à faire c’est de vider le réservoir de votre appareil avant le vol. Sinon, rassurez-vous que votre cigarette électronique en avion ne fuit pas. De plus, prenez la peine de mettre les liquides dans des sacs plastiques hermétiquement fermés.

Articles similaires

Laisser un commentaire